Inauguration par le roi des nouveaux locaux de la Cour pénale internationale à La Haye

Dans l’après-midi du 19 avril 2016, le roi inaugurera les nouveaux locaux de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye.

Image: ©ANP / Koen van Weel
La Haye, 19 avril 2016

La CPI a pour objectif de mettre fin à l’impunité des auteurs de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre. Il s’agit d’une organisation internationale indépendante, qui n’appartient pas au système des Nations unies. Reconnue par 124 États parties, la CPI accorde une place unique aux victimes : elles peuvent participer aux procédures et demander des réparations.

Le roi sera accueilli par Sylvia Fernández de Gurmendi, présidente de la Cour pénale internationale, et Sidiki Kaba, président de l’Assemblée des États parties. Seront également présents le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Bert Koenders, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le procureur de la CPI, Fatou Bensouda, et le coordinateur de la Coalition pour la CPI, William Pace.

Situés dans les dunes entre le centre-ville et le littoral, les locaux permanents de la CPI comptent 1 200 postes de travail. Le complexe se compose de six tours reliées entre elles au rez-de-chaussée et au premier étage. La plus grande d’entre elles, la Court Tower, comprend trois salles d’audience et un centre de presse. L’espace public au rez-de-chaussée permet aux visiteurs d’accéder aux tribunes des salles d’audience, ainsi qu’au centre des visiteurs et au café. La construction a été faite dans le respect de normes sévères en matière de durabilité et de préservation de la nature.