Visite de travail en Chine - programme

En réponse à l'invitation du président Xi Jinping, Leurs Majestés le roi Willem-Alexander et la reine Máxima effectueront le 7 février une visite d'État en République populaire de Chine. Le 8 février, Sa Majesté la reine Máxima participera à Pékin à un programme d’activités en rapport avec l’économie. Le couple royal sera accompagné du ministre des Affaires étrangères, qui s’entretiendra en marge de la visite avec son homologue chinois Wang Yi.

Mercredi 7 février

Le roi et la reine seront accueillis à l’aéroport de Pékin par le vice-ministre des Affaires étrangères. Ils se rendront ensuite à la résidence de l’ambassadeur des Pays-Bas où des experts leur brosseront un tableau de l’économie et de la politique chinoises ainsi que de l’initiative Belt & Road, dont le but est de favoriser les échanges commerciaux et l’intégration économique entre les pays participants. Dans ce cadre, la Chine investit dans le réseau routier, les pipelines, les ports, les réseaux de communication et d’autres infrastructures nécessaires à la coopération.

En fin d’après-midi, le couple royal sera reçu par le Premier ministre chinois Li Keqiang, avant de rencontrer le président Xi Jinping et son épouse, madame Peng Liyuan, puis de prendre part à une réunion de délégation. La visite de travail s'achèvera par un dîner en compagnie du couple présidentiel.

Deuxième puissance économique mondiale, la Chine joue sur la scène internationale un rôle majeur et relativement récent en ce qui concerne des questions telles que le changement climatique. Comme les Pays-Bas, son troisième partenaire commercial européen, la Chine est dépendante de la santé du commerce mondial ainsi que de la coopération et des contacts fréquents qu’il implique.

Cette visite de travail consolide les bonnes relations établies lors des visites d’État de 2014 et de 2015. La qualité des rapports sino-néerlandais contribue au bon déroulement de la coopération bilatérale dans tous les domaines.

Jeudi 8 février

Le 8 février, le roi Willem-Alexander se rendra à Pyeongchang, en Corée du Sud, dans le cadre de la préparation des Jeux olympiques d’hiver. La reine Máxima, quant à elle, prendra part à une table ronde sur la finance verte

au cours de laquelle sera examinée la coopération entre les deux pays dans ce domaine. Le défi central est de conjuguer croissance économique et réduction des émissions de CO2 et des flux de déchets, tout en optimisant l’exploitation des ressources naturelles. Parmi les acteurs économiques néerlandais actifs en Chine, on compte des entreprises spécialisées dans les technologies propres, mais aussi des banques et des fonds de pension qui développent des normes et des modèles de financement vert.

À l’issue de la table ronde, la reine Máxima assistera à une rencontre réunissant des entrepreneurs chinois et néerlandais pour leur permettre d'échanger connaissances et expériences et de renforcer leurs liens.

Elle se rendra ensuite dans une agence d’architecte sino-néerlandaise située dans une ancienne imprimerie d’État. Après une visite des locaux, elle s’entretiendra avec des architectes chinois sur le thème du développement urbain durable et de l’impact du changement climatique sur la gestion des ressources hydriques dans les villes.