Visite du roi et de la reine en Rhénanie-Palatinat et en Sarre (2)

Du 10 au 12 octobre 2018, Leurs Majestés le roi Willem-Alexander et la reine Máxima se rendront dans les Länder allemands de Rhénanie-Palatinat et de Sarre pour une visite de travail (cf. communiqué RVD n° 141). La ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement, Sigrid Kaag, conduira simultanément une mission économique dont les principaux thèmes seront l'industrie numérique et fiable, les sciences de la vie et la santé, en particulier l’e-santé et les soins aux personnes âgées. Une mission en adéquation avec la transition vers l’économie numérique entamée par les deux Länder. 

Mercredi 10 octobre : Rhénanie-Palatinat

Le coopératisme - Mayence

Dans la matinée du 10 octobre, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima seront reçus à la chancellerie de Rhénanie-Palatinat, à Mayence, par la ministre-présidente, Malu Dreyer, et son époux, Klaus Jensen. La rencontre sera suivie d’un déjeuner lors duquel la ministre-présidente et le roi prononceront un discours. Ce déjeuner sera placé sous le signe du bicentenaire de la naissance de Friedrich Wilhelm Raiffeisen, l’un des pères fondateurs du coopératisme, créateur d’une banque agricole basée sur le concept de mutualisme, facteur d’amélioration durable. Ralf Barkey, président du conseil d'administration de la fédération allemande des coopératives (Genossenschaftsverband der Regionen), et Tine de Moor, professeure d’histoire sociale et économique à l’université d’Utrecht, s'exprimeront sur l’actualité du coopératisme.     

Innovation dans la navigation intérieure et numérisation de la filière viticole - Haut-Rhin moyen et Moselle

Le couple royal se rendra ensuite à Oberwesel pour s’entretenir, durant une excursion en bateau sur le Rhin, avec des représentants allemands et néerlandais du secteur portuaire, de l’industrie, de la navigation intérieure et des pouvoirs publics sur l’innovation et le développement durable dans la filière de la navigation intérieure. Après cette excursion dans le Haut-Rhin moyen, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le roi et la reine arriveront dans l’après-midi à Bernkastel-Kues, sur les rives de la Moselle. Ils y visiteront une vigne et en apprendront davantage sur la numérisation de la filière viticole, avant de s’entretenir avec des viticulteurs et des chercheurs néerlandais et allemands au sujet de la coopération, du climat et des développements technologiques dans ce secteur.    

Dîner - Trèves

À Trèves, le couple royal dînera en compagnie des membres de la délégation commerciale néerlandaise et de leurs homologues allemands. Sigrid Kaag et le ministre des Affaires économiques de Rhénanie-Palatinat, Volker Wissing, prononceront un discours.

Jeudi 11 octobre : Rhénanie-Palatinat et Sarre

Patrimoine mondial et bicentenaire de la naissance de Karl Marx - Trèves

Dans la matinée du 11 octobre, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima visiteront la Porta Nigra. Datant de l’époque romaine, cette ancienne porte de la ville est le symbole de Trèves. Le couple royal visitera ensuite la cathédrale Saint-Pierre et l’église Notre-Dame. Ces trois monuments sont inscrits à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville de Trèves fête cette année le bicentenaire de la naissance du plus célèbre de ses enfants, Karl Marx. Le couple royal clôturera donc son séjour en Rhénanie-Palatinat par la visite d’une exposition au musée régional rhénan consacrée à la vie et à l'œuvre de Karl Marx, dont le développement des idées, au XIXe siècle, a été étroitement lié à l’émergence de l’industrie lourde. 

Industrie numérique et fiable - Coopératisme - Sarrebruck - Sarrelouis, Sarre

En fin de matinée, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima seront reçus à la chancellerie, à Sarrebruck, par le ministre-président, Tobias Hans, et son épouse, Tanja Hans. Cette entrevue sera suivie d’un déjeuner au château de Sarrebruck lors duquel le ministre-président et le roi prononceront un discours. Le couple royal s’associera ensuite aux travaux de la mission économique consacrée à l'industrie numérique et fiable, sur le campus de l’université de Sarrebruck. Les participants des deux pays décriront les développements numériques dans l’industrie manufacturière et examineront les possibilités de renforcer la coopération dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la cybersécurité, de l’industrie intelligente et du travail 4.0. Le roi et la reine se rendront ensuite à Sarrelouis pour y voir un exemple concret de production décentralisée d’énergie par une coopérative mise en place par des citoyens en collaboration avec la municipalité : Bürger-Energie-Genossenschaft Köllertal eG. Il existe actuellement en Allemagne plus de 1 800 coopératives de ce genre.

Mutation industrielle - Mettlach

Lors d’un dîner au château de Saareck, à Mettlach, le philosophe allemand Richard David Precht et l’historien néerlandais Rutger Bregman exposeront leurs points de vue sur l’évolution future de la relation entre homme et machine dans le cadre de la mutation industrielle, et ses conséquences pour l’Europe. 

Vendredi 12 octobre : Sarre

Patrimoine mondial - Mutation industrielle - Völklinger Hütte

Le 12 octobre, le roi et la reine se rendront dans l’ancienne fonderie Völklinger Hütte, aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial, où des experts et des étudiants internationaux se réuniront pendant deux jours pour échanger sur l’évolution de la culture industrielle et du travail en Europe. Après une visite guidée dans l’ancien complexe industriel, le couple royal s’entretiendra avec les participants. 2018 est l’année européenne du patrimoine culturel, avec pour thème « Notre patrimoine : quand le passé rencontre l’avenir ».

e-santé et soins aux personnes âgées - Hombourg

Pour clôturer sa visite en Sarre, le couple royal se rendra à l’hôpital universitaire de Hombourg pour se joindre aux travaux de la mission économique consacrée aux sciences de la vie et à la santé et échanger sur la coopération entre l’Allemagne et les Pays-Bas en matière d’e-santé et de soins aux personnes âgées.