La princesse d’Orange

Catharina-Amalia Beatrix Carmen Victoria, princesse d’Orange, princesse des Pays-Bas, princesse d’Orange-Nassau, est la première dans la ligne de succession au trône. La princesse d’Orange est née le 7 décembre 2003 à La Haye. Elle est l’aînée des enfants du roi Willem-Alexander et de la reine Máxima.

La Princesse d'Orange
Image: RVD – Frank Ruiter
Palais Huis ten Bosch, automne 2021. Photo de la princesse d’Orange à l’occasion de son dix-huitième anniversaire.

Depuis l’intronisation de son père le 30 avril 2013, la princesse Catharina-Amalia porte le titre de princesse d’Orange, qui désigne l’héritière du trône des Pays-Bas, en sus de ses deux titres précédents.

Naissance et jeunesse

À sa naissance, la princesse Catharina-Amalia a reçu les titres de princesse des Pays-Bas et princesse d’Orange-Nassau. La princesse a été baptisée le 12 juin 2004 par le pasteur Carel ter Linden, dans l’église Saint-Jacques de La Haye. Ses parrains et marraines sont le prince Constantijn, la princesse héritière Victoria de Suède, Herman Tjeenk Willink, Samantha Deane, Martín Zorreguieta et Marc ter Haar.

En janvier 2019, la princesse quitte avec ses parents, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima, et ses sœurs, les princesses Alexia et Ariane, la villa Eikenhorst, située sur le domaine De Horsten à Wassenaar, où elle a grandi, pour s’installer au palais Huis ten Bosch à La Haye. Durant son temps libre, la princesse d’Orange pratique l’équitation, le tennis et le chant.

Études

À partir de 2007, la princesse Catharina-Amalia suit sa scolarité à l’école publique Bloemcamp, à Wassenaar. En 2015, elle entame ses études secondaires au Christelijk Gymnasium Sorghvliet, à La Haye. Pendant cette période, elle siège au conseil de classe, fait partie de l’équipe de médiation scolaire et prend part aux simulations MUNISH et THIMUN des Nations unies à La Haye. En 2021, la princesse d’Orange obtient son diplôme de fin d’études secondaires avec mention. Elle prend actuellement une année de césure.

Fonctions

Depuis son dix-huitième anniversaire, la princesse d’Orange siège de plein droit au Conseil d’État et au sein de sa section consultative.