Visite d’État du roi et de la reine des Belges - programme

À l’invitation de Sa Majesté le roi Willem-Alexander, Sa Majesté le roi Philippe des Belges effectuera une visite d’État aux Pays-Bas du 28 au 30 novembre 2016. Il sera accompagné de Sa Majesté la reine Mathilde. 

Amsterdam, 28 novembre 2016 : photo officielle avec le roi Willem-Alexander, la reine Máxima, le roi Philippe, la reine Mathilde, la princesse Beatrix, le prince Constantijn, la princesse Laurentien, la princesse Margriet et Pieter van Vollenhoven dans le petit salon de réception du palais royal d’Amsterdam.

Cette visite d’État confirme l’étroite et riche relation de voisinage qui unit les deux pays et souligne leurs liens historiques et leurs valeurs communes. Les Pays-Bas entretiennent des contacts politiques, économiques et culturels intensifs avec la Belgique, ainsi qu’avec les régions et les communautés qui la composent, et elle est, après l’Allemagne, leur principal partenaire commercial. Dans les domaines culturel et universitaire, les deux pays coopèrent également de façon approfondie, de même qu’en matière de sécurité, aux niveaux bilatéral et international. Le programme de la visite d’État se veut le reflet de cette diversité.

Le couple royal sera accompagné de M. Reynders, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, de M. Vervoort, ministre-président de la région de Bruxelles-Capitale, de M. Bourgeois, ministre-président de la région flamande, de M. Magnette, ministre-président de la région wallonne, de M. Paasch, ministre-président de la communauté germanophone. Une mission économique et universitaire se joindra à la visite. Des membres du gouvernement néerlandais participeront  à différentes parties du programme.

Lundi 28 novembre

Le roi Philippe et la reine Mathilde sont officiellement accueillis par le roi Willem-Alexander et la reine Máxima sur la place du Dam, à Amsterdam. Après la revue de la garde d’honneur, les autorités belges et néerlandaises sont reçues au palais royal d’Amsterdam. À l’issue de cette réception, le roi Philippe dépose une gerbe devant le monument national sur le Dam.

Les ministres belge et néerlandais des Affaires étrangères, MM. Reynders et Koenders, signent dans l’enceinte du palais royal et en présence des deux couples royaux le traité visant à adapter la frontière entre les communes néerlandaises d’Eijsden-Margraten et de Maastricht et la ville belge de Visé (Wezet).

Le roi Philippe, la reine Mathilde, le roi Willem-Alexander et la reine Máxima se rendent dans l’après-midi au centre culturel flamand De Brakke Grond pour assister à un programme proposé par les trois communautés belges. Les deux souverains se rendent ensuite à Euronext, la bourse d’Amsterdam, pour y entendre les conclusions de la Belgian-Dutch Innovative Entrepreneurs & Finance Conference, tandis que les souveraines rejoignent un colloque consacré aux stratégies d’approche et de coopération en matière d’urbanisation. Le premier jour de la visite s’achève par un dîner d’État au palais royal d’Amsterdam.

Mardi 29 novembre

La deuxième journée débute pour le roi Philippe par une visite à l’Agence spatiale européenne et au Centre européen de recherche et de technologie spatiales (ESA/ESTEC) à Noordwijk. Il se rend ensuite au Sénat pour s’entretenir avec la présidente de cette assemblée, Mme Broekers-Knol, la présidente de la Chambre des représentants, Mme Arib, ainsi que les présidents des commissions des Affaires européennes, avant d’être reçu par le Premier ministre Rutte. Le roi Willem-Alexander, la reine Máxima et la reine Mathilde le rejoignent pour prendre part au déjeuner avec des membres du gouvernement dans la salle des Chevaliers (Ridderzaal), au Binnenhof. Chaque table est placée sous le signe d’un thème de débat : durabilité, logistique, bâtiment et villes intelligentes, technologie financière et investissements, alimentation et innovation, start-up, sciences de la vie et santé.

Dans l’après-midi, le roi Philippe et le roi Willem-Alexander vont entendre les conclusions d’une table ronde de dirigeants d’entreprises, organisée par la Confédération des employeurs néerlandais (VNO-NCW) et la Fédération des entreprises de Belgique. Le roi Philippe visite en outre l’organisation d’accréditation néerlando-flamande (NVAO).

La reine Mathilde et la reine Máxima se rendent au musée Cobra d’Amstelveen pour découvrir l’exposition rétrospective consacrée à Pierre Alechinsky. Dans la soirée, les délégations assistent au Muziekgebouw aan ‘t IJ, à Amsterdam, à un concert offert par le roi et la reine des Belges, avec notamment l’orchestre national de Belgique et Ozark Henry.

Mercredi 30 novembre

Au dernier jour de la visite d’État, le roi Philippe se rend au campus high tech d’Eindhoven qui accueille des séminaires belgo-néerlandais dans le domaine de l’innovation numérique, de la durabilité, et de la recherche et du développement. Il s’y entretient notamment avec de jeunes chercheurs, visite le Holst Centre et assiste en compagnie de la ministre néerlandaise de l’Infrastructure et de l’Environnement, Mme Schultz van Haegen, à un colloque sur l’eau.

La reine Mathilde et la reine Máxima se rendent en train à Utrecht pour découvrir la nouvelle gare centrale et son quartier. La reine Mathilde rejoint ensuite le campus high tech d’Eindhoven et visite le siège de Sligro Food Group à Veghel, pour assister à l’ouverture de ZiN, un laboratoire d’inspiration pour le secteur de l’alimentation.

La visite d’État s’achève au château de Heeze où Mme Schultz van Haegen prend officiellement congé, au nom du gouvernement néerlandais, du roi et de la reine des Belges.