Statut et rôle du chef de l'État

D'après la Constitution, le roi est, avec les ministres, membre du gouvernement. Ce texte fixe le principe de l'inviolabilité du souverain et de la responsabilité des ministres devant le Parlement pour tous les actes du gouvernement. Les décisions sont prises par les ministres, qui forment ensemble le Conseil des ministres.

Législation et discours du Trône

Le roi consulte le Premier ministre toutes les semaines et s'entretient régulièrement avec les ministres et secrétaires d'État. Il signe toutes les lois et les décrets royaux, et ratifie les traités internationaux. Lors du Prinsjesdag (le jour des princes), il prononce le discours du Trône, présentation de la politique gouvernementale pour l'année parlementaire à venir.

La Constitution prévoit que le souverain nomme et démet de leurs fonctions les ministres et les secrétaires d’État, qui prêtent serment devant lui. Lors de la formation d'un gouvernement, son statut lui permet aussi d'être, à la demande de la Chambre des représentants, régulièrement informé de l'avancement du processus.

Le roi est le président du Conseil d’État, une fonction héritée de l'histoire et à la portée purement symbolique.

Le roi représente le Royaume aux Pays-Bas et à l'étranger.

Le roi Willem-Alexander signe des lois dans son bureau au palais Noordeinde.

Rôle fédérateur, de représentation et d'encouragement

Outre ses fonctions officielles, le roi s'engage en faveur de la population du Royaume. En tant que chef de l'État, il joue un rôle fédérateur et remplit une mission de représentation et d'encouragement.