Chargé du soutien administratif du souverain dans l’exercice de ses fonctions constitutionnelles, le Cabinet du roi assure l’interface entre le chef de l’État et les ministres.

Le cabinet est situé Korte Vijverberg 3 à La Haye. Ses missions ont été arrêtées par le décret royal du 18 décembre 2003. Le Premier ministre assume la responsabilité ministérielle du cabinet qui emploie une trentaine d’agents et se compose d’une direction et des trois unités suivantes.

Entrée au Cabinet du roi à La Haye.

Image: Hans Roggen

La section Droit constitutionnel et Administration publique a pour mission de rassembler, de classer et d’analyser des infomations sur des sujets d’actualité pouvant présenter un intérêt pour le roi. Elle prépare les entretiens de celui-ci avec le Premier ministre, les ministres et d’autres hauts dignitaires néerlandais ou étrangers. En amont des visites d’État ou de travail, la section confectionne un dossier de référence pour le roi. Ces visites, aux Pays-Bas ou à l’étranger, sont préparées en collaboration avec le Service de la Maison royale et le Service d’information du gouvernement.

La section Législation et Requêtes remplit trois missions principales. Elle soumet tous les documents de l’État, tels que les lois, les décrets royaux et les traités pour signature au roi. Elle l’informe des requêtes qui lui ont été adressées et les transmet au ministre ou secrétaire d’État concerné. Enfin, elle assure l’archivage des documents de l’État, les conserve en bon état jusqu’à expiration du délai légal, puis les verse aux Archives nationales.

Le service de gestion interne du cabinet se charge des aspects pratiques tels que les ressources humaines, les finances ainsi que les services informatiques et techniques.