Depuis 1845, les domaines royaux De Horsten sont la propriété de la famille royale.

En 1838, le prince Frédéric, deuxième fils du roi Guillaume Ier, achète deux des trois domaines constituant De Horsten, ceux de Raephorst et de Ter Horst. En 1845, il acquiert le dernier, Eikenhorst. Le prince Frédéric fait de la villa Huize De Paauw, sur le domaine de Raephorst, sa résidence d’été. Le bâtiment abrite depuis 1925 l’hôtel de ville de Wassenaar.

Au décès du prince en 1881, sa fille, la princesse Marie von Wied, hérite des domaines De Horsten, qu’elle vend en 1903 à la reine Wilhelmine. La reine appréciait particulièrement la verdure du site et s’y rendait souvent pour peindre. À sa mort en 1962, la reine Juliana reçoit De Horsten en héritage. La princesse Beatrix, qui en a hérité à son tour au décès de sa mère, fait don du domaine en 2017 à son fils, le roi Willem-Alexander.

La résidence Eikenhorst.

Les jardins

Après l’acquisition des domaines en 1838, le prince Frédéric effectue une réorganisation drastique des jardins. Il s’attache les services des jardiniers Zocher (créateur du Vondelpark à Amsterdam) et Petzold, qui les réaménagent en style anglais, très apprécié à cette époque.