L’élaboration des lois est le fruit de la collaboration entre le gouvernement (le roi et les ministres) et les deux chambres des États généraux.

Le roi Willem-Alexander signe des lois dans son bureau au palais Noordeinde.

La Constitution prévoit que, pour pouvoir entrer en vigueur, tous les projets de loi doivent, après approbation du Parlement, être signés par le roi et le ministre responsable. C’est le principe du contreseing.

En signant, le ministre assume la responsabilité constitutionnelle de la décision. C’est seulement après que le roi et le ministre responsable ont apposé leur signature que le projet de loi acquiert le statut de loi. Celle-ci entre vigueur après sa publication au Bulletin des lois et des Décrets royaux, ce qui relève de la responsabilité du ministre de la Justice et de la Sécurité. Les décrets royaux doivent également être pourvus de la double signature du roi et du ministre ou secrétaire d’État responsable.