Fiançailles

Les fiançailles ont une valeur d’abord personnelle, mais aussi constitutionnelle.

Après leur annonce, généralement faite par les parents, les fiancés font une brève déclaration et répondent à quelques questions.

L’annonce précise également s’ils souhaitent que le gouvernement soumette leur projet de mariage à l’approbation du Parlement. Cela implique que le gouvernement a déjà décidé s’il a l’intention de déposer au Parlement une loi d’autorisation pour ce mariage.

S’il s’en abstient ou si la loi n’est pas adoptée, l’appartenance du membre concerné à la Maison royale prend fin le jour de son mariage. Il perd tous ses droits à la couronne, tout comme les enfants nés de ce mariage.