Traditions

Les mariages royaux sont souvent accompagnés de cérémonial militaire. Le marié se présente, si possible, en uniforme et pour le mariage de l’héritier ou de l’héritière du trône, 21 coups de canon sont tirés.

Son conjoint reçoit ce jour-là le titre de « prince ou princesse des Pays-Bas ». Les membres féminins entrant par mariage dans la Maison royale prennent le titre et le nom de famille de leur époux, mais n’accèdent pas à la noblesse pour autant.

Histoire

Jusqu’à la fin du XXe siècle, les mariages étaient en général conclus entre maisons régnantes, ce qui permettait au souverain d’étendre son royaume grâce aux territoires apportés en héritage par son conjoint ou de monter sur le trône dans un autre pays. Les princes et les rois des Pays-Bas ont donc souvent épousé des étrangères, les implications dynastiques, constitutionnelles et de droit privé du mariage faisant l’objet d’un accord entre les deux maisons. À l’heure actuelle, ces questions sont réglées dans le contrat de mariage.