Apparitions publiques

Les membres de la Maison royale font chaque année environ 250 apparitions publiques auxquelles les médias sont en principe les bienvenus. Le Service d’information du gouvernement (RVD) et l’organisateur de l’événement font en sorte que les journalistes puissent travailler dans les meilleures conditions possibles. Pour garantir le bon déroulement d’une visite, les médias doivent observer un certain nombre de points importants.

Accréditation

Avant l’apparition publique d’un membre de la Maison royale, le Service d’information du gouvernement (RVD) diffuse un communiqué de presse accompagné d’une note indiquant où et comment les médias peuvent s’inscrire pour être présents. En règle générale, l’inscription s’effectue par e-mail adressé à l’organisateur de l’événement, qui envoie ensuite le programme pour la presse.

Le RVD ne se charge de l’accréditation des journalistes et de la communication du programme pour la presse que dans des cas particuliers ou lors d’une réception dans un palais royal.

Accès limité et pool

Les médias inscrits pour une apparition publique d’un membre de la Maison royale peuvent en principe y assister. Toutefois, il peut arriver que le nombre de journalistes intéressés excède celui des places disponibles, par manque d’espace ou de par la nature de l’événement. Il faut alors limiter l’accès ou mettre en place un pool de journalistes. Cette décision est prise par le Service d’information du gouvernement (RVD) et l’organisateur de l’événement sur la base de trois critères :

  • l’espace disponible,
  • la nature de l’événement,
  • la sécurité.

La composition du groupe de médias autorisés ou du pool dépend de la situation et est déterminée par le RVD en concertation avec l’organisateur. Par médias, le RVD entend les collaborateurs des chaînes de radio et de télévision nationales, régionales et locales, les envoyés spéciaux de la presse écrite (journaux, magazines et web) ainsi que les journalistes et photographes indépendants. Ces derniers doivent être inscrits auprès de la Chambre de commerce et peuvent être priés de fournir une lettre de leur donneur d’ordre. En cas d’accès limité, les journalistes autorisés sont choisis parmi les inscrits. Les médias d’information sont prioritaires, de même que la presse régionale et locale lors d’un événement à fort caractère local. Si le nombre de places disponibles le permet, les journalistes et photographes indépendants sont également admis.

Lorsqu’il n’est possible d’admettre qu’un seul photographe ou caméraman, un pool est établi. Le matériel photographique et les textes sont alors mis à la disposition de tiers, gratuitement ou à prix coûtant, sous réserve que la source en soit clairement mentionnée et que le matériel fourni par le pool ne soit ni communiqué, ni sauvegardé dans des banques d’images, ni revendu.

Photographe / équipe vidéo de l’organisateur

Le photographe et l’équipe vidéo de l’organisateur de l’événement peuvent en principe photographier ou filmer hors des moments presse officiels, à condition que les images réalisées soient uniquement destinées à un usage interne tel que la publication sur un intranet ou dans des lettres d’information internes. L’utilisation commerciale n’en est pas autorisée.

Tenue vestimentaire

Les journalistes assistant à une apparition publique d’un membre de la Maison royale sont tenus de porter des vêtements adaptés à la circonstance. Dans certains cas, des consignes vestimentaires précises sont données, s’il s’agit par exemple d’une commémoration ou d’une réception officielle. Les journalistes ne respectant pas ces consignes peuvent se voir refuser l’accès à l’événement.