Histoire

Vers 1650, le maire d’Amsterdam, Jacob de Graeff, se fait construire une résidence à la campagne qu’il appelle Hofstede aen Zoestdijck. Le stathouder Guillaume III l’achète en 1674 et la fait transformer en château de chasse. Les travaux, selon les plans de Maurits Post, le fils de Pieter Post, durent jusqu’en 1678. L’édifice est fréquemment utilisé jusqu’à l’acquisition du château Het Oude Loo.

Le XVIIIe siècle

Guillaume III ne laissant pas d’héritier à son décès en 1702, le château de chasse revient au stathouder Johan Willem Friso. À la mort de ce dernier en 1711, son épouse, la princesse Marie-Louise, et son fils, le prince Guillaume IV, résident régulièrement à Soestdijk, principalement pendant les mois d’été.

Au décès du prince Guillaume IV en 1751, son épouse, la princesse Anne, et son fils, le prince Guillaume V, utilisent Soestdijk comme résidence d’été. Le domaine est considérablement agrandi grâce aux acquisitions de la princesse Anne qui n’apporte que peu de transformations au château lui-même, si ce n’est le changement de mobilier. Après la mort de sa mère, le prince Guillaume V continue à utiliser Soestdijk comme résidence d’été.

L’invasion française de 1795, entraîne la confiscation de toutes les résidences des stathouders comme butin de guerre. Le château de Soestdijk et les terres alentour sont déclarés domaine national, mais il ne reçoit une nouvelle fonction qu’en 1799 : le mobilier est vendu et une pension y est établie, principalement pour les soldats français.

Le XIXe siècle

En 1806, le roi Louis Bonaparte prend possession du palais, l’agrandit et le fait aménager en style Empire. Il ne l’utilise guère et après son abdication en 1810, le palais reste plusieurs années inhabité. En 1815, il est offert en cadeau national au prince d’Orange, futur roi Guillaume II, pour le récompenser de son courage pendant la bataille de Waterloo. Deux ailes y sont ajoutées, celles de Soest et celle de Baarn.

À partir de 1818, le palais est la résidence d’été du roi Guillaume II et de son épouse Anna Paulowna. À leur mort en 1849 et 1865, le prince Henri, le plus jeune frère du roi Guillaume III, vient s’y installer. Lorsqu’il décède en 1879, le palais devient la propriété du roi Guillaume III, qui lui préfère toutefois le palais Het Loo comme résidence d’été.

Le XXe siècle

Ce n’est qu’après l’intronisation de la reine Wilhelmine que le palais est à nouveau régulièrement utilisé. Il sert de résidence d’été à sa mère, la reine Emma, jusqu’à sa mort en 1924. Le palais est alors profondément rénové pour pouvoir accueillir la princesse Juliana et le prince Bernhard après leur mariage en 1937. En 1948, il devient la résidence officielle de la reine Juliana. Elle y effectue une partie de ses activités, comme la rencontre hebdomadaire avec le Premier ministre.

En 1971 la reine Juliana vend le palais à l’État, mais il reste à la disposition du couple royal, qui continue à y résider après l’abdication de Juliana en 1980. Après le décès de la princesse Juliana le 20 mars 2004, le prince Bernhard reste au palais jusqu’à sa mort le 1er décembre de la même année.