Statut

Depuis 1848, la Constitution néerlandaise fixe le principe de l’inviolabilité du roi et de la responsabilité des ministres : ceux-ci sont responsables devant le Parlement de l’action gouvernementale, ainsi que des déclarations et des actes du souverain.

Les fonctions officielles du roi comprennent notamment la signature des lois et des décrets, qui sont contresignés par un ministre. Au terme du processus de formation d’un gouvernement, le roi signe les décrets de nomination des ministres, et ces derniers prêtent serment devant lui. Enfin, il préside le Conseil d’État et prononce annuellement le discours du Trône. Le roi est le chef d’État du Royaume des Pays-Bas qui, outre les Pays-Bas, comprend Aruba, Curaçao et Saint-Martin.