Le prince Jean-Guillaume-Friso (1687-1711)

Le prince Jean-Guillaume-Friso succède en 1696 à son père en tant que stathouder des provinces de Groningue et de Frise. À la mort du roi et stathouder Guillaume III, resté sans enfant, il est désigné par testament comme son héritier et prend le titre de prince d'Orange.

Le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier, petit-fils du prince Frédéric-Henri, conteste le testament de Guillaume III en s'appuyant sur celui de son grand-père et prend lui aussi le titre de prince d'Orange. Alors qu'il se rend aux négociations qui doivent permettre de régler la succession, Jean-Guillaume-Friso se noie en traversant le Hollands Diep, annihilant toute tentative d'accord.

Sa veuve Marie-Louise de Hesse-Kassel (1688-1765) défend avec succès la position de la maison d'Orange-Nassau avant de parvenir, en 1732 seulement, à un accord avec la parentèle prussienne.